Voiture sans permis : une voiture qui a du galop !

Avec près de 15 000 véhicules vendus en 2018 et un marché en croissance de 7%, la voiture sans permis est en pleine expansion ! Qui achète une petite voiture aujourd’hui et pourquoi ? Combien coûte une voiture sans permis ?

Les ventes de voitures sans permis montent en flèche !

La petite voiture va-t-elle devenir une tradition française ? En effet, avec près de 15 000 nouveaux enregistrements en 2018, la France représente la moitié des ventes européennes. En deuxième position se trouve l’Italie avec 4 fois moins d’inscriptions que la France !
De plus, même si elle ne représente que 0,6% du marché automobile français, la petite voiture a le vent en poupe !

Les automobilistes d’aujourd’hui ne sont plus les mêmes qu’autrefois

L’image du conducteur d’une voiture sans permis a changé. Il ne s’agit plus seulement de personnes relativement âgées vivant à la campagne.

Aujourd’hui, il s’agit plutôt d’hommes (67%(1)), sachant que les femmes (33%(1)) sont de plus en plus passionnées par la conduite d’une voiture sans permis et seront certainement la cible de demain !

La plupart des conducteurs vivent dans les zones rurales (58%(1)), mais ceux qui conduisent une petite voiture en ville (58%(1)) sont plus susceptibles de conduire sans permis, et seront certainement la cible à l’avenir !
(42%(1)) sont en constante augmentation.

Les personnes d’âge moyen sont encore nombreuses, mais elles ne représentent aujourd’hui qu’un tiers des conducteurs (32 % ont 50 ans et plus(1)).

Les voitures sans permis attirent désormais toutes les tranches d’âge : 29% entre 33 et 50 ans, 26% entre 26 et 32 ans, 4% entre 19 et 25 ans et… 8% entre 14 et 18 ans(1) !

Les nouveaux conducteurs de voitures sans permis

12% des conducteurs de voitures sans permis ont moins de 25 ans et 8% ont moins de 18 ans.
Grâce à sa facilité d’accès (un simple permis AM pour les personnes nées après le 31 décembre 1987), le trolley attire de plus en plus de jeunes, qui sont plus sûrs de conduire leur propre voiture.
2 roues.

Les conducteurs de voitures sans permis ont-ils un permis ?
Huit conducteurs de voitures sur dix n’ont pas de permis de conduire(1).
(1) Principalement parce qu’ils estimaient que la licence était trop chère, mais aussi dans certains cas particuliers en raison d’une
l’analphabétisme ou le handicap physique(1).
Près d’un conducteur sur dix n’a jamais réussi à obtenir un permis de conduire(1).
Un conducteur de chariot sur dix a perdu son permis de conduire(1).

Les constructeurs automobiles de voitures sans permis

Aixam, Microcar, Ligier, Bellier, Châtenet sont les chiffres de la voiture sans permis français.
La marque Aixam est aujourd’hui le leader européen sur le marché des voitures sans permis avec près de 30% des ventes sur le marché européen(2).

De nouvelles raisons d’être fan des voitures sans permis
L’étude du VSP(1) met en évidence plusieurs raisons d’acheter une voiture sans permis :

Facilité de conduite

Selon la loi, vous ne pouvez pas changer de vitesse dans une voiture sans permis.
L’embrayage n’existe pas, donc la voiture ne se bloque pas.

Une voiture pratique

En raison de leur taille, les voitures sans permis sont idéales pour une utilisation en ville : elles peuvent se faufiler partout et se garer “dans un mouchoir”. En outre, la plupart d’entre elles sont équipées de transmissions automatiques.

Économie de carburant

La voiture sans permis dans la version 2 places ne fait que 50 cm3 (version essence) et 500 cm3 (version diesel). Il consomme donc peu de carburant et reste économique à l’usage.
Un autre avantage est qu’ils n’ont pas besoin de subir un contrôle technique. Un service annuel ou tous les 5 000 kilomètres est suffisant.

Les voitures électriques à la mode

L’évolution de l’électricité a également un impact sur les voitures sans permis. Certains constructeurs misent sur ce nouveau mode de conduite écologique, comme le Twizy de Renault ou l’Estrima Birò, où la batterie peut être retirée et rechargée à la maison.
Le principal avantage du chariot électrique, outre l’économie de carburant et l’absence de pollution, est son chargement très rapide (la batterie est de faible capacité).

Un design élégant

Pour près d’une personne interrogée sur deux, la voiture sans permis est particulièrement attrayante pour son apparence ! Il est vrai que certaines sont pétillantes, modernes (voire futuristes) ou très féminines comme les versions Coupé. Celui-ci est loin de l’image du “pot de yaourt” d’Epinal !

Sécurité

C’est important pour les jeunes qui se tournent de plus en plus vers les chariots car ils offrent plus de sécurité (et de confort) que les véhicules à deux roues.
En fait, le taux d’accidents de ces voitures est relativement faible : 366 accidents de camions en 2017, soit le taux le plus bas du marché automobile (près de 0,2 %(3)).Il est désormais beaucoup plus confortable et peut intégrer différentes options de sécurité : freins à disque, ABS, contrôle de traction…

Le point noir de la voiture sans permis : son prix d’achat

“Mini voitures, mais prix maxi”, telle pourrait être la devise de la charrette !
Le prix d’achat d’une voiture sans permis se situe entre 10 000 et 18 000 euros et même jusqu’à 25 000 euros pour les modèles électriques.

Un prix qui varie, bien sûr, en fonction de la voiture

Le coût d’une voiture sans permis dépend du nombre de sièges (2 ou 4), du moteur, de la puissance et bien sûr de la marque et du modèle. Les options augmentent évidemment la facture encore plus. La petite voiture est donc un luxe beaucoup plus cher qu’un cyclomoteur. Or, pour les 100 000 personnes qui tombent en suspension chaque année, le prix à payer est un désavantage à accepter pour retrouver une semi-liberté de mouvement.

Acheter une voiture sans permis d’occasion

Pour réduire le prix de votre voiture sans permis, pensez au marché des voitures d’occasion, notamment parce qu’il est assez dynamique. Attention toutefois, car il n’existe pas de document de contrôle technique (les chariots n’y sont pas soumis). En effet, vous ne pourrez pas vérifier la sécurité du véhicule proposé. Dans ce cas, n’hésitez pas à recourir à une expertise avant l’achat de la voiture.

Alternative à l’achat : louer une voiture sans permis

Vous avez besoin d’un véhicule sans permis pour une très courte période ou pour quelques mois (la période de suspension du permis, par exemple) ?
Il est possible de louer un chariot par jour ou même par mois (Axial, Avis…).
Comptez ensuite un budget mensuel entre 600 et 800 euros, selon le modèle de VSP loué, la durée et les conditions du contrat (forfait kilométrique par exemple).

Sujets relatifs